Archive pour la catégorie ‘Babillard-1’



Un classique : la chaise Adirondack…

jeudi 2 mai 2013

Depuis déjà plusieurs décennies, la chaise Adirondack est utilisée au chalet à l’extérieur et aux bords des lacs pour son confort inégalé.  Elle tire son nom des montagnes Adirondack, situées au nord-est de l’État de New York.  Originalement en bois et peinte de toutes les couleurs, elle est  heureusement disponible aujourd’hui en plastique à 100% recyclé et résistant aux intempéries…

Nous sommes fiers de distribuer ce produit fait au Canada et de très grande qualité… Disponibles dans plusieurs modèles et dans des teintes classiques ou plus ensoleillées, ces chaises Adirondack font le bonheur de nos clients qui n’ont plus à repeindre celles-ci chaque année et peuvent même les laisser à l’extérieur tout l’hiver!!!!

Plusieurs autres déclinaisons de ce grand classique sont aussi disponibles à notre centre jardin.  De la berceuse, à la chaises de pub en passant par le banc de parc.

Aussi, une nouveauté pour cette saison 2013, un modèle plus contemporain, la chaise Saint-Tropez.  Spacieuse et confortable, elle s’intègre bien dans un décor plus moderne.  Elle est aussi disponible dans un grand choix de couleurs.



Du nouveau, dans la serre!

jeudi 30 juin 2011

Un vent de fraîcheur cette année dans la serre. J’ai demandé à une artiste du coin, la grande responsable de toutes mes enseignes, de venir créer et réaliser sur le mur arrière de la serre un murale. Voici donc Johanne Michaud à l’oeuvre.  Seules consignes: légèreté, calme, détente…. Vous m’en donnerez des nouvelles à votre prochain passage!



Une touche de bleu

jeudi 23 juin 2011

Les bancs de parc, j’adore. Et en bleu, pourquoi pas.



Relaxer, en rose

vendredi 10 juin 2011

Au bord du quai, près d’un feu, sous un parasol pour lire, ou au soleil pour se faire bronzer, une chaise adirondack pour moi c’est un appel à la relaxation. En rose, c’est pour ma fille Geneviève… Mais j’avoue qu’avec le mélange de petits dianthus annuels dans les même tons, c’est plutôt joli! Pour toi ma belle!

Et si le rose ne vous tente pas, ces chaises adirondack en plastique recyclé, nous les avons en 15 couleurs, vives ou plus discrètes! Cheers!



La taille de printemps d’une cl

lundi 16 mai 2011

La taille d’entretien des clématites est simple à effectuer. Elle se résume à éliminer le bois mort au printemps, lorsque les bourgeons des tiges saines commencent à éclore. Il suffit d’enlever délicatement toutes les portions de tige qui sont mortes en les taillant juste au-dessus d’une paire de bourgeons. Les hybrides issus de la clématite  »Jackmanii » et de la clématite  »viticella » ne résistent pas toujours aux vents hivernaux, demandant parfois une taille plus sévère au printemps. Comme les fleurs se forment sur les pousses de la saison, on peut couper sans crainte toutes les tiges juste au-dessus de paires de bourgeons viables , et le plus bas possible, soit à environ 15 à 30cm du sol. Il ne faut pas oublier de bien stériliser les outils avec de l’alcool à friction lorsqu’on passe d’un plant à l’autre. Rarement attaquées par des insectes à cause d’une toxine qu’elles contiennent, les clématites sont cependant très sensibles au flétrissement, une maladie causée par un champignon. Un peu d’engrais à dégagement lent pour la saison, et le tour est joué!



Du pot au jardin?

vendredi 29 avril 2011

Vous avez reçu des tulipes en pot et avez un coup de coeur pour la couleur? Est-il possible de les planter au jardin, en vue de les voir refleurir au printemps prochain? En fait ce n’est pas impossible. Par contre ce n’est pas garanti, mais pourquoi ne pas essayer. Voici quelques conseils qui vous aideront à les conserver d’années en années. Lorsqu’ils auront terminé de fleurir, on coupe d’abord la fleur fanée, et ensuite on continue à arroser modérément tout en fertilisant la plante avec un engrais naturel équilibré (algues liquides par exemple), et ce jusqu’à ce que les feuilles jaunissent et sèchent complètement.  À ce moment le bulbe tombe en état de dormance. On arrête d’arroser et on laisse la terre sécher.  Ensuite, vous déterrez les bulbes pour les sécher. Et puisque les bulbes craignent l’humidité vous devez les entreposer dans un endroit frais et sec. À l’automne vous replantez les bulbes à l’extérieur, entre le 15 septembre et le 10 octobre, plus vous les plantez tôt plus ils auront le temps de refaire des racines avant le gel et la floraison sera meilleure. Le « Hic » dans tout ça, c’est la fertilisation dans le pot et la mise en terre riche assez tôt, tout simplement parce que le forçage demande beaucoup au bulbe, et donc pour lui donner une deuxième vie, il est important qu’il puisse rebâtir ses réserves!  Et n’oubliez pas, si vous avez des petits écureuils dans vos plates-banbes, appliquez une couche de sang séché ou de fumier de poule où sont plantés vos bulbes, les écureuils seront alors moins tentés d’y toucher!!



Le printemps, enfin dans la boutique.

mardi 29 mars 2011

L’hiver déjà derière nous, enfin presque…Il y a déjà tant de choses à penser pour ce beau printemps qui s’annonce. Je suis déjà  impatiente de voir les premiers perce neige apparaître.  Pour vous faire patienter jusqu’aux premières pousses, venez nous rendre visite à la boutique pour découvrir nos nouveautés de la saison 2011!



Un pavot bleu

dimanche 4 juillet 2010

Il y a quelques jours, un de nos clients réguliers est entré au magasin  avec un sourire qui illuminait son visage. Un homme heureux, nul doute. Il n’était pas là pour acheter; il était venu nous montrer « son bébé ». Il tenait dans ses mains son appareil photo numérique, et rapidement, un tantinet curieuses, quelques-unes de mes employées et moi, nous nous sommes rassemblées autour de l’appareil pour partager sa joie.

WOW! Son bébé, c’est nul autre qu’un pavot bleu qui le matin même avait décidé de se montrer pleinement. Et le papa l’a photographié de tous les angles. J’étais aussi excitée que lui. Jalouse aussi, et je le lui ai dit. C’est que n’a pas de pavot bleu qui veut! Ce n’est pas le genre de plante qu’on achète, on plante, on arrose fertilise et le tour est joué. Pas du tout. À ce jour, c’est la cinquième personne que je rencontre qui a réussi. À part aux Jardins de Métis évidemment.

Le pavot bleu de l’Himalaya, Meconopsis betonicifolia, est originaire du Tibet, et est considéré comme une merveille du monde végétal. Alors le pavot de Monsieur Ponce , à Monfort,  mérite d’être souligné! Félicitations aux parents!



La salvia ‘Snow Hill’

vendredi 25 juin 2010

Pour une salvia tout aussi florifère mais en blanc, la ‘Snow Hill’ est celle qu’il vous faut.



Le robinier

samedi 19 juin 2010

C’est la première fois que j’en voyais un en fleurs, au magasin cette semaine. Le robinia pseudoacacia ‘Purple Robe’. Wow! Ce sont ses grappes de fleurs que vous apercevez là. Zoné 4, il atteindra 12 mètres de hauteur par approximativement 7 mètres de largeur. C’est un arbre qui aime le soleil et la chaleur, un peu moins les corridors de vent, pousse rapidement, et à coup sûr au moment de la floraison, rendra tous vos voisins jaloux!