Archive pour la catégorie ‘Babillard-3’



Le retour des chroniques horticoles à CIME.FM!

mardi 22 avril 2014

C’est avec plaisir que je serai de retour sur les ondes de CIME.FM le jeudi matin, dès le 24 avril, à 8H05, dans l’émission matinale L’Éveil du Nord, animée de main de maître par Alain Jean-Mary. Nous aborderons des sujets de l’heure en horticulture: tendances 2014, conseils horticoles, suggestions de la jardinière pour vous guider vers une réussite assurée de vos projets de plantation et d’aménagement, petits et grands! etc!

 

C’est donc une rendez-vous hebdomadaire sur les ondes de CIME.FM, 103,9 FM, à 8H05.

 

Pour entendre ou ré-entendre les chroniques, je vous invite à vous rendre sur le site de CIME.FM, choisissez l’onglet ÉMISSIONS, et ensuite L’ÉVEIL DU NORD. Toutes les chroniques y sont archivées peu de temps après la chronique LIVE!!

 

Au plaisir et Bonne écoute!
centre jardin 2010 437

 

Chronique du 1 mai 2014



Sur les ondes de Cime.fm

jeudi 2 mai 2013

Encore cette année, Chantal continue de vous informer grâce à ses chroniques à la Radio de Cime.fm, le jeudi matin à 8h50… Cime.fm sera aussi de retour parmi nous, au centre jardin,  pour les « rendez-vous du samedi à la radio » de 8h55 à 13h00 du 11 mai au 15 juin.  Durant ces émissions, des professionnels du domaine horticole vous entretiendront de sujets différents et passionnants.  Une nouveauté cette année, Monsieur Fabrice Coutanceau de « cuisine spontanée traiteur » donnera trucs et recettes dans le cadre des « minutes gourmandes ».



Un reportage sur les ondes de Cogeco

mardi 17 mai 2011

Alors que l’on s’affaire à placer les annuelles dans la serre pour la saison qui devrait commencer d’une minute à l’autre, Jolyanne Côté, animatrice de Cogeco (télé) est venue faire un tour chez nous la semaine dernière, Au Coin du Jardin, pour prendre quelques images, et pour parler annuelles. Est-ce le temps de planter, etc. Voici le reportage!

http://www.tvcogeco.com/laurentides/gallerie/emissions-2011/3590-autrement-vu/39391-nos-plantes-en-mai



Nos dahlias

lundi 18 avril 2011

 

Si ce n’est déjà fait, il est  temps de planter en pot à l’intérieur les bulbes de dahlias que vous avez conservés durant tout l’hiver. Remplissez vos pots d’un terreau frais qui contient une partie de compost,  faites ensuite un trou et plantez-y les turbercules, que vous recouvrirez par la suite de 5 à 10 cm de terreau. Arrosez-les sans les noyer, ce qui risquerait de faire pourir le bulbe et placez-les dans un endroit ensoleillé où la température est d’au moins 16C. Vous pourrez les sortir à l’extérieur, pour une culture en pleine terre ou en pot, lorsque tout risque de gel sera écarté, car les dalhias sont très frileux. Et ensuite, de belles grosses fleurs tout l’été!



L’entretien des pommetiers

mardi 12 avril 2011

La floraison des pommetiers est l’une des premières au printemps, et à mon avis l’une des plus spectaculaires! Et c’est maintenant le temps de leur faire un petit ménage, histoire de les préparer ou de leur assurer et maintenir, une belle floraison à tous les printemps. La première chose à faire est de tailler toutes les branches mortes ou brisées durant l’hiver.  Aussi, il est préférable de couper toutes les branches qui montent en ligne droite vers le ciel (voir image ci-dessous)  pour assurer une meilleure croissance. Ces branches ne produisent règle générale pas beaucoup de fleurs, et tirent de l’énergie à l’arbre. Assurez-vous d’utiliser un outil (sécateur ou petite scie) propre et bien aiguisé, et de faire des coupes franches et nettes. Si vous avez des questions concernant la taille de votre pommetier, n’hésitez pas à venir nous voir au centre jardin, il nous fera grand plaisir de vous conseiller, voire de vous aider à y arriver!



Un peu baveux le cercope.

lundi 5 juillet 2010

Bave de Crapaud, crachat de coucou, peu importe le nom que vous lui donnez, le cercope se retrouve probablement dans votre jardin quelque part, bien caché dans cette mousse baveuse. Petite larve jaune-brune ou vert pâle, il fabrique l’écume en piquant les plantes et en aspirant la sève qui circule dans la plante. Ensuite, tout ça suit son cours… et sans entrer dans le détail qui pourrait gâcher votre repas, il expulse le liquide clair et visqueux, s’en enrobe pour s’y cacher, et y souffle de l’air. Résultat : l’apparence d’un crachat.

C’est en juin et juillet qu’on le retrouve au jardin, soit dans les arbres ou arbustes, ou encore dans certaines vivaces.

Pour s’en défaire : on peut tailler et brûler les parties affectées, pour éviter la reproduction, ou encore sur des plantes pas trop fragiles, on peut utiliser un jet d’eau sous pression pour le déloger. L’effet du jet d’eau brise sa pièce buccale, il tombe au sol, et meurt.

Ce n’est pas le pire insecte au jardin. Il pourrait propager des maladies en sautant d’une plante à l’autre, mais il est plutôt rare qu’une plante meurt des suites de la visite du cercope. C’est plutôt l’esthétique qui agace!



La salvia ‘Blue Hill’

vendredi 25 juin 2010

Pour ceux d’entre vous qui recherchent un peu plus de douceur… c’est peut-être cette salvia qu’il vous faut. D’un bleu lavande, elle formera un joli buisson très florifère. Vraiment très belle.



Le lilas japonais

samedi 19 juin 2010

S’il est un arbre qui a une floraison spectaculaire, c’est certainement le lilas japonais, ou de son nom latin Syringa reticulata ‘Ivory Silk’. Plumeuse et duveteuse, on dirait presque des fleurs d’astilbes. Odorante la fleur blanc crème du lilas japonais apparaît fin juin début juillet. Plusieurs municipalités l’utilisent en milieu urbain parce que s’il ne craint pas les grands froids ( zoné 2)  il est également très tolérant à la pollution.  Et chez vous, en isolé, c’est également un excellent choix. Port ovïde, 7 à 10 mètres de hauteur et 4 à 5 de largeur, il gagne à avoir le pied dégagé, à tout le moins au moment de sa floraison, histoire de ne pas vous distraire du spectacle offert. Celui-ci est au bout d’une entrée sineuse menant à la maison, et croyez-moi, quand il est en fleurs, personne n’y entre sans prendre le temps de l’admirer.



Quand le pot tient la vedette

dimanche 6 juin 2010

 

Il est de ces pots qui ont à peine besoin d’être habillés. Celui-ci en est un bel exemple. Une fougère, en toute simplicité. L’effet est assuré. Pour le jardin zen; une invitation au calme, à la méditation.



Le Nain de jardin

mardi 25 mai 2010

Rien à faire, je n’y résiste pas semenax side attects! Avouez qu’il a une bouille à croquer!