Un jardin, une personnalit


1 juillet 2010 infolettre-article

Rassurez-vous, pas de petit test en vue. Le « Dis-moi ce que tu plantes et je te dirai qui tu es » ce n’est pas pour aujourd’hui. Ni pour plus tard d’ailleurs. Par contre, il est vrai qu’un jardin en dit long sur la personnalité de son propriétaire. Superbe sujet de thèse en psychologie; j’imagine seulement les résultats :

Si votre jardin est construit à la française, vous êtes une personne organisée, et en parfait contrôle de la situation. Le jardin français est passé maître dans  l’art de corriger la nature. C’est le triomphe du réfléchi  sur le spontané. Tout est planifié et encadré; les axes sont  alignés et la symétrie est  parfaite.  Les arbustes sont taillés et les formes  géométriques. Tout est calculé. Les plus beaux exemples sont les jardins des Châteaux de la Loire, ou Versailles.  C’est un jardin structuré, hyper-organisé. Comme vous peut-être…

Si vous préférez les jardins anglais, vous êtes sans contredit un être extraverti, extrêmement  sensible et sensuel. À l’opposé du jardin français, le jardin anglais est exubérance et fouillis. N’allez pas croire qu’il n’y a dans le jardin anglais aucune planification, bien au contraire. Le jardin anglais est à l’opposé des règles, ou fait ses propres règles. C’est un jardin qui apprivoise la nature environnante et l’adoucit, mettant ainsi en valeur ses atouts naturels. C’est un jardin d’émotions. Pas de rigidité, juste de la fluidité. Le jardin des artistes! Vous êtes un créatif?

Votre jardin est plutôt stores that sell electronic cigarettes zen? Vous aimez le calme, vous adonner  à la méditation, et vous recherchez un endroit où fuir le brouhaha de la vie. Le jardin zen! La dernière tendance. Un jardin épuré là où l’on va pour se ressourcer. Un jardin minimaliste où chaque pierre et chaque plante est choisie et placée minutieusement. L’eau, la pierre et les végétaux. Tout est symbolique. On veut créer un endroit propice à la réflexion, à l’introspection. Comme moi, vous rêvez de rencontrer le Dalaï Lama.

Et il y a d’autres types de jardin; à l’italienne, persan, japonais, chinois, etc.  Québécois? Non pas encore. Jeune contrée multiculturelle, nous avons le loisir de choisir ce qui nous convient le mieux. Et qu’en est-il de mélanger les genres? Pourquoi pas, enfin pour ceux qui se complètent évidemment. Intégrer une section de jardin anglais dans un jardin zen, pas sûre…  Tout est question d’équilibre et de cohérence. On peut certainement prendre certains éléments de structure du jardin français et les combiner avec  un jardin à l’anglaise, je le fais fréquemment.

L’important, c’est que vous vous sentiez bien chez vous, dans votre jardin. Les petites affirmations en italiques citées ci-haut pourraient tout aussi bien vous avoir été servies au dessert dans un restaurant chinois! Et j’imagine trop facilement le message que cacherait  mon biscuit de chance :

Et si vous êtes du type jardin sauvage, et bien c’est tout simplement que vous êtes dans le champ!

À chacun son jardin!




Le commentaires sont fermés.

Produits Lodge



Cuisine santé, en plein-air, à la maison : le retour de la fonte!

Lire la suite »